Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 20:53

Communiqué après la rencontre avec le cabinet de Manuel Valls

 

le 8 février à  Miramas 

 

Une délégation de la L.D.H. Istres- Ouest Provence de Martigues et de Miramas a été reçue ce jour par Madame Annabelle Vandenbricht, Chef adjoint du Cabinet du Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls en déplacement à Miramas.

Rencontre ouverte avec échanges très directs entamée par une déclaration liminaire (voir ci-dessous). La délégation a présenté les cas les plus urgents de sans-papiers de Martigues, Istres et Miramas.

La représentante du Ministère s'est engagée à donner une réponse sur chacun des cas.

 

Istres le 8 février 2013

 

 

RENCONTRE AVEC LE CABINET DU MINISTRE

 DE  L’INTERIEUR : DECLARATION LIMINAIRE

_________________________________________________________________________

"Les militant-e-s de la Ligue des Droits de l’Homme, souvent engagés aussi à RESF, ont combattu la politique mise en œuvre par Nicolas Sarkozy.

"Ils et elles ont largement contribué à le chasser du pouvoir.

"Aujourd’hui force est de constater que le changement n’est pas au rendez-vous : chômage et annonces de fermetures marquent la situation sociale et économique. Tout prés d’ici, menaces sur Naphtachimie Lavéra et Ascométal Fos.

"La politique appliquée en matière de flux migratoire  n’affiche plus, heureusement, les relents de la xénophobie d’Etat du discours de Grenoble, mais elle reste marquée par une politique du chiffre, certes non affichée mais attestée dans les faits. Elle est porteuse de souffrances, d’injustices et de violences physiques et morales. Dans les Bouches du Rhône, la Préfecture a une lecture plus que restrictive de la circulaire du 13 décembre 2012. C’est en tout cas ce qui remonte des « points appui », de la CIMADE et de nos permanences : des dossiers qui auraient été acceptés « avant » ne le sont pas aujourd’hui. Consignes, circulaire trop imprécise ou zèle préfectoral?

"Egalement la circulaire du 26 août 2012 concernant les Roms n'est quasiment pas respectée : pas de recherche de solutions alternatives lorsqu’il y a expulsion Des familles avec des enfants en bas âge sont laissées sur les trottoirs de Marseille. Si une collectivité locale ne prend pas en charge une partie de cette population. Puisque Manel Valls visite également aujourd'hui Gardanne vous pourrez constater que le Maire a un comportement exemplaire et agit à la place du Préfet, ce n’est pas admissible.

"Nous sommes aujourd’hui devant une représentante du Ministère de l’Intérieur pour présenter des situations d’hommes de femmes et d’enfants auxquels nous apportons soutien, réconfort et assistance avec, souvent, l’aide des municipalités telles que celle de Miramas ou de Martigues. Le réexamen attentif de leur situation devrait, c’est notre demande, mettre un peu d’humanité dans un paysage qui en manque singulièrement.

"Nous sommes, vous le savez, à la LDH particulièrement attachés à la déclaration universelle des droits de l’homme qui stipule notamment que …tout homme doit pouvoir quitter librement son pays et y revenir aussi librement…"

Istres le 8 février 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Vie de la LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article

commentaires