Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 22:21

 

 

Une politique migratoire dévastatrice de vies humaines.

Elle tue en masse devant Lampedusa.

A Marseille, elle a le visage d'une victime : celui de Mamadou Saydou.

 

Vendredi 24 janvier, à l'appel d'associations guinéennes, un rassemblement sur le vieux port puis un défilé jusqu'à la préfecture ont été organisés pour demander justice après la mort par noyade de Mamadou Saydou 18 ans.

 

Un nouveau drame de la bunkérisation de l'Europe et de son inhumanité, avec une France, celle de Manuel Valls, qui n'hésite pas à en rajouter pour chasser les demandeurs d'asile sans même, nous le pressentons, faire connaître leurs droits à ces jeunes migrants trimballés de port en port (Belgique, Portugal, Italie puis Marseille).

 

Une délégation à laquelle les associations et la famille ont demandé au Président de la section LDH Istres Ouest Provence de participer a été reçue par le chef de cabinet du préfet.

 

Ont été exprimées :  

 

- une exigence de justice pour établir toutes les responsabilités : pourquoi la PAF a-t-elle agit ainsi en les rembarquant sur le navire italien qui avait transporté les deux jeunes guinéens ?

 

- Ces pratiques ne sont-elles pas en vigueur dans tous les ports et aéroports ?

 

- Exigence d'une admission au droit d'asile pour Ibrahima Diallo, rescapé de la noyade, qui a vu malgré ses efforts, son meilleur ami couler à pic. Il était présent hier à la manifestation, encore sous le choc.

 

Jean-Claude Aparicio

Président de la section LDH Istres-Ouest Provence.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article

commentaires