Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 21:53
Vue du Congrés


Présence de Liliam Thuram


Raymond Aubrac


Notre nouveau membre du Comité
Central de la LDH  ( J Claude Aparicio)


Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Congrès de la LDH
commenter cet article
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 22:05

CONGRES DE LA L.D.H. 30.31 MARS et 1erAVRIL 2007-01-11

PROJET DE PROPOSITION DE VŒU proposé par la Section Istres Ouest Provence


Plusieurs millions de travailleurs pauvres (1) telle est la réalité qui frappe aujourd’hui des populations de plus en plus affectées par une spirale de causes multiples mais souvent liées à des choix politiques et à des évolutions économiques laminant les plus faibles.

Populations qui voient leurs droits fondamentaux régresser malgré la juxtaposition de nombreuses mesures sociales et malgré les actions associatives en plein développement. Ces solidarités limitent les dégâts et compensent autant qu’elles peuvent les effets de la pauvreté, sans pouvoir, le plus souvent, prévenir ni encore moins attaquer les causes de ce gâchis humain, social et économique.

La L.D.H. dénonce cette situation porteuse d’atteintes à des droits fondamentaux, sans lesquels il ne peut exister de citoyenneté pleine et entière :

-droit à un travail et à un revenu décent,

-droit au logement,

-droit à la santé,

-droit à l’éducation, à la formation et à la culture

Cela au moment même où la plupart des grands groupes commerciaux, industriels et bancaires affichent des résultats exceptionnels en priorisant l’augmentation des dividendes versés à leurs actionnaires

L’une des plus grandes nations développées, la France, doit être en capacité d’inverser le cours dangereux du développement de la pauvreté et du creusement des inégalités. ;dangereux pour la démocratie, dangereux pour les libertés. Les révoltes désespérées provoquées servent inmanquablement de justification aux remises en cause de l’état de droit

La L.D.H. affirme qu’il y a une urgente nécessité à engager des réformes profondes ayant pour objectif la réduction des inégalités et non pas l’adaptation de notre pays aux règles libérales de la mondialisation et de la marchandisation forcenée de la société.

Dans l’immédiat, la LDH souhaite que chaque citoyen puisse disposer d’un revenu lui permettant de franchir largement le seuil de pauvreté, notamment en conjuguant les aides actuelles (RMI, allocations parent isolé, cmu, allocations familiales …) et les revenus d’un travail.

Il faut en finir avec un système qui n’offre d’alternative qu’entre un revenu salarié de misère ou le maintien dans un assistanat, trappe à pauvreté.


niveau de vie inférieur à 60% du revenu médian, soit 777euros/mois pour une personne seule



Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Congrès de la LDH
commenter cet article
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 21:41

PAS DE MEGA INCINERATEUR

AUX PORTES DE LA CAMARGUE, NI AILLEURS !

L’Alliance pour la Planète appelle au soutien de la mobilisation du 31 mars contre ce projet

Paris, 29 mars 2007 – Alors que le maire de Marseille, M. Jean-Claude Gaudin, tente d’imposer un méga-incinérateur d'une capacité de 300 000 tonnes par an aux portes de la Camargue, des Alpilles et de la Crau, l’Alliance pour la Planète renouvelle sa demande d’un moratoire sur la construction de toute nouvelle capacité d’incinération et appelle à la mobilisation auprès des collectifs des Bouches du Rhône pour la journée d’action du 31 mars.

L’Etat français encourage la construction de nouveaux incinérateurs alors que notre pays possède déjà un taux d'incinération des déchets ménagers très élevé (43%) pour une capacité de recyclage bien inférieure à la moyenne européenne (19% soit 13% seulement de recyclage et 6% de compostage, contre 60% en Autriche ou en Allemagne). Les efforts pour la réduction des déchets à la source restent également insuffisants et le soutien du gouvernement à l'incinération est le symptôme d'une politique des déchets complètement en panne, laissant le champs libre à la multiplication des projets de méga-incinérateurs dont les capacités unitaires de traitement dépassent souvent les 100 000 tonnes par an.

Ainsi, la construction de l’incinérateur à Fos sur Mer, d’une capacité de 300 000 tonnes par an, est symptomatique de la situation critique actuelle en France. Parmi tous les projets en cours, il est parmi les plus gros et le premier dont la construction ait commencé, à une allure rapide. Face à l’opposition massive des citoyens de Marseille et du golfe de Fos et des travailleurs du complexe industriel de Fos, la Communauté Urbaine de Marseille Provence

Métropole (CUMPM), sous la férule de son président, M. Jean-Claude Gaudin, tente de passer en force, avec l’aide du préfet, et ce en totale contradiction avec un Plan Départemental d’Elimination des Déchets, élaboré et finalisé dans la concertation et dépourvu de tout recours
à l’incinération. Il est aujourd’hui urgent de réagir.

Le 15 mars 2007, l’Alliance pour la Planète organisait, au siège du WWF à Paris, une rencontre nationale pour un moratoire sur l’incinération. Scientifiques, juristes, élus locaux et associations y ont partagé les arguments sanitaires, écologiques, économiques et techniques
plaidant pour le rejet de l’incinération comme technologie pertinente de gestion de nos déchets. Au mythe purificateur du feu, qui perpétue la fuite en avant d’une économie gaspilleuse de ressources et avare de responsabilité, les participants ont opposé une alternative globale économe en ressources, créatrice d’emplois et rationnelle écologiquement. Au termede cette journée, l’Alliance a adopté une Déclaration pour un moratoire sur l’incinération, sur lequel les candidat(e)s aux élections présidentielles et législatives seront jugé(e)s (1).

En conséquence, l’Alliance affirme son soutien au Front Citoyen de Résistance du Golfe de Fos (regroupant plus de 60 organisations locales), qui appelle à un grand rassemblement citoyen le 31 mars prochain à Fos sur Mer pour refuser ce projet démesuré, inutile et polluant,aux portes de la Camargue, des Alpilles et de la Crau, au pied d’un environnement méditerranéen déjà fragilisé, contribuant à une surexposition des travailleurs et des habitants du Golfe de Fos mais aussi de l’ensemble du sud-PACA, une région constamment en alerte sanitaire pour la mauvaise qualité de son air ; afin aussi que l’expression démocratique s’impose enfin par respect pour les générations futures et pour ceux qui oeuvrent, par leurs efforts, contre le changement climatique.

Note 1 : La Déclaration de l'Alliance pour la Planète ainsi qu'un dossier de presse sur l'incinération sont disponibles sur : http://lalliance.fr/Ateliers-Actions/Action-Dechets/

Associations de l'Alliance engagées dans cette action :

ACIDD, Acroporis, Action Consommation, Adéquations, Adome, Agir pour l'Environnement, Amis de la Terre, APREIS, Biosphere, Blue Initiative, CNIID, Cheminements, CoLLecT-IF, CRII-GEN, Ecoforum, Ecologie sans frontière, Europe des consciences, Fac Verte, Good planet, Greenpeace, Fondation Nicolas Hulot, Intelligence Verte, L'Age de Faire, Le Festival du Vent, Marais du Vigueirat, MDRGF, Objectif Bio, WWF.

Pour plus d'informations :

Eric Gall, Directeur du CNIID (Centre national d'information indépendante sur les déchets),

06 17 64 14 28 ou 01 55 78 28 66

Daniel Richard, Président du WWF, 06 21 47 38 61

Sébastien Lapeyre, Responsable de la campagne Incinération du CNIID, 01 55 78 28 65

Victor Hugo Espinosa, Président d'Ecoforum, 06 73 03 98 84

Voir également www.lalliance.fr


Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans NON à l'incinérateur!
commenter cet article
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 13:54





Soutien de José Bové au collectif anti-  incinérateur de Fos

 

Je ne pourrais être avec vous le samedi 31 mars 2007
et je le regrette fort.

Lors de notre rencontre sur le chantier de l'incinérateur, le 8 février, j'ai pu mesurer l'urgence qu'il y a à se mobiliser pour arrêter sa réalisation. J'ai signé votre pétition pour le respect du principe de précaution à cette occasion.

Je sais que vous avez participé le 15 mars à Paris à la journée de l'Alliance pour la planète.

À l'issue de cette journée, l'Alliance pour la planète demande l'établissement d'un moratoire sur la construction d'incinérateurs de déchets ménagers et assimilés
en cours ou en projet.

Je soutiens ce moratoire, cette proposition est inscrite
dans mon programme électoral.

Vous êtes opposés depuis  de longs mois dans un combat courageux au maire de Marseille Jean-Claude Gaudin qui veut passer en force en imposant un incinérateur sur une commune qui n'appartient pas à la communauté urbaine de Marseille. Les citoyens, les élus, le mouvement associatif et syndical du Golfe de Fos
refusent cet incinérateur.
Votre combat est juste

La France a un taux élevé d'incinération     (43%) et de mise en décharge (38%). Elle a l'un des taux les plus bas d'Europe pour la valorisation des déchets ménagers (19%)

L'incinération des déchets est extrêmement dangereuse, les normes actuelles sur les rejets gazeux sont des normes technologiques et non sanitaires. elles ne tiennent pas compte des autres substances CMR (Cancérigènes, Mutagènes, Reprotoxiques).

L'incinération empêche tout développement économique et social lié à la gestion des déchets, freine toute politique de régression des déchets à la source et le développement de traitements alternatifs (réutilisation, recyclage, valorisation de la matière organique).

L'incinération est aussi une manne financière pour quelques grands groupes qui se partagent le marché.

Je suis résolument pour une gestion durable et écologique de nos déchets, sortie de la loi du marché .

José Bové – le 24 mars 2007

 

 



Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans NON à l'incinérateur!
commenter cet article
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 21:34


 

Appel à une solidarité contre le projet d’incinérateur à Fos sur Mer

Nous, organisations composant le Front Citoyen de Résistance du Golfe de Fos (FCRGF), militons pour que le service public et les collectivités territoriales imposent aux industriels le respect de l'environnement et la réduction des risques et des pollutions qui se cumulent au-delà du raisonnable sur la Zone Industrialo-Portuaire (ZIP) de Fos.

Évidemment, nous refusons toutes les nouvelles installations qui aggraveraient cette situation déjà alarmante et notamment le projet du méga-incinérateur d’ordures ménagères que la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (CU MPM) s’acharne à construire, hors de son territoire et au mépris de l’avis exprimé par les populations riveraines, sur une des zones industrielles les plus polluées et polluantes de France.

Aujourd’hui, nous nous inquiétons énormément de l’avancement des travaux (les fondations se réalisent rapidement, l’élévation des murs ne tardera pas à commencer…) et il semble bien que, parmi tous les projets de nouveaux incinérateurs, en France, celui de Fos-sur-Mer soit le seul dont la construction effective ait vraiment débuté.

Aussi, nous aimerions vous proposer, pour un temps, celui de l'urgence absolue, que le dossier de l’incinérateur imposé à Fos-sur-Mer par la CU MPM, devienne un symbole momentané du combat contre toute incinération des ordures ménagères, en tout lieu, et un épisode de luttes effectives où des forces pourraient converger de toute la France en un moment de solidarité nationale. Un tel mouvement pouvant se reporter, plus tard, partout où une nouvelle urgence apparaîtra.

En écho et en prolongement de la demande de moratoire sur l’incinération lancée par l’Alliance pour la Planète le 15 mars à Paris, un grand rassemblement contre l’incinération aura lieu le samedi 31 mars à Fos sur Mer (voir programme joint), dans le but de suspendre immédiatement les travaux et d’ouvrir un véritable débat public sur la gestion des déchets.

Pourriez-vous nous accorder votre soutien et, si possible, participer à cette journée. Ce serait pour nous une aide précieuse et un encouragement très appréciable.

Nous vous prions également de diffuser et relayer cet appel auprès des personnalités et organisations sensibles à cette cause.

Afin de confirmer votre soutien et/ou organiser votre accueil, veuillez nous contacter :

Daniel Moutet : 06.86.55.43.37

Marc Del Corso : 06.03.61.31.08

Mail : fcrgf@hotmail.fr

Merci de votre engagement.

Très cordialement.

Front Citoyen de Résistance du Golfe de Fos

Alternatifs PACA, Amicale Comité Communal des Feux de Forêts de Fos,

Association Communale des Parents d’Élèves (ACPE) de Fos-sur-Mer,

Association de Défense de l’Environnement de Saint-Martin (ADESM),

ARPSM, Association de Défense et de protection du littoral du Golfe de Fos (ADPLGF),

Association Interdépartementale de Défense des Rives et Lacs du Verdon (AIDLRV),

Association de Réhabilitation d'Aureille et des Alpilles, ATTAC 13, Badminton club Fos,

CAP21 (PACA), CFDT 13, CGT Ascométal-Fos, Les Cabanonniers (Port St Louis),

Chasse pêche maritime de la Camargue, CoLLecT-IF (La Ciotat),

Collectif Anti-Incinération de Port St Louis, Collectif Danger Incinération Déchets (Marseille),

Collectif antilibéral Fos Istres golfe de Fos, Comité de Résistance Istréen (CRI),

Confédération paysanne, Coordination Santé Environnement, Danse Passion (Fos),

Delta club des anciens, Delta Mistral Camargue, Droit au Logement (Marseille), Écoforum,

L’équi-table Salonaise, Ensemble citoyen Martigues, Esperen, L'Étang Nouveau, FARE Sud,

Fédération de chasse 13, Femmes Solidaires, Flore et Vie (Eyguières), Forum Civique Européen,

Fos moùn pais, Gauche Alternative Fosséenne, Greenpeace Marseille,

Groupement d’intérêt cynégétique (Ouest Provence), Hand Ball Club (Port St Louis), LCR 13,

Ligue de Défense des Alpilles, Ligue des Droits de l’Homme Ouest Provence, Lions Club de Istres,

Marseillais contre l’incinération, Miramas Ensemble, MRAP Istres-Fos, MRC Miramas,

Parti Communiste (sections : Istres, Fos), Parti Socialiste (sections : Istres, Grans, Port-St-Louis, St Mître),

Racino & Aveni (Fos), Recyclons 13, Rehabilitation de l’Étang de Berre, SDU - FSU 13,

Union sportive des Cheminots (Port St Louis), Société de chasse « le renard » (Fos),

Société de chasse de Miramas, les Verts (sections : Bouches du Rhône, Ouest étang de Berre,

Pays d’Arles, Salon), Vie et Terre – les Amis de la Terre 13, WWF France section PACA.




31 mars 2007 – Fos-sur-Mer

Programme du rassemblement contre l’incinérateur



- 8h – 12h : Cortège funèbre du « Bonhomme Pollution » dans la ville en deuil.


- 10h30 : Rendez-vous avec les invités à la Maison du Patrimoine

(Château de l’Hauture - Centre Ancien).


- 11h00 : Conférence de presse au Château de l’Hauture.

(Terrasse du réservoir – belvédère ZIP)


- 12h00 : Collation.


- 13h30 : RDV pour le rassemblement et la manifestation aux Arènes.


- 14h00 : Jugement, condamnation et exécution du « Bonhomme Pollution ».


- 15h30 : Prises de parole publiques par les personnalités et représentants associatifs,

syndicaux et politiques.


- 16h30 : Diverses animations.


- 18h00 : Clôture de la journée.







Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans NON à l'incinérateur!
commenter cet article
21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 22:16

Dis maman pourquoi je tousse ?

De nombreux médecins le constatent et l’affirment : les populations de la zone Fos Martigues Étang de Berre sont beaucoup plus que d’autres exposées à des troubles et des pathologies des voies respiratoires, certaines assez graves.

En fait, c’est tout le département des Bouches-du-Rhône qui est lourdement affecté par ce fléau des temps moderne : la pollution atmosphérique.

  • Le cocktail que nous respirons selon le temps et les saisons à de quoi inquiéter ! Les gaz qui le composent portent des noms un peu barbares et inquiétants : dioxyde de soufre (ajoutez-y de l’eau cela fait de l’acide sulfurique), oxydes d’azote, composés organiques volatils, ozone, benzène…

« FUMER TUE » avertissent désormais tous les paquets de cigarettes, invitation à moins fumer ou à arrêter la clope. Acte conscient et librement choisi hélas inapplicable à la fonction respiratoire et aux quelques 100 m3 d’air quotidiens nécessaires à nos poumons… Quel que soit le niveau d’alerte déclenché par la préfecture (quand ça va encore plus mal que d’habitude), quels que soient les dégazages intempestifs ou accidentels des usines, quels que soient les niveaux de trafic automobile… Il nous faut respirer ! Et gare à celui ou celle qui oublieraient !

Un travail de décryptage de la Ligue des Droits de l’Homme

C’est cette réalité qui a conduit la Ligue des Droits de l’Homme (L.D.H.), section Istres Ouest Provence à poursuivre sa campagne «  droit à la santé, droit à la vie, droit à respirer un air sain » estimant avec quelque raison, qu’il s’agissait là de droits fondamentaux , bien avant que la Constitution française ne s’enrichisse du précieux « principe de précaution », dont on attend d’ailleurs qu’il passe réellement dans les faits.

Depuis quelques années, et la première parmi les associations qui militent pour un meilleur environnement, la L.D.H. s’est attachée à décrypter point par point le rapport établi par la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de l’Environnement), tous les deux ans, mais qui, malheureusement, ne peut pas se lire comme un roman !

Ce document très officiel, mais complexe, fournit notamment un bilan chiffré sur les énormes quantités de gaz dispersés dans l’atmosphère par les activités humaines, essentiellement industrielles et automobiles.

Un constat impressionnant

Le constat dressé par ce rapport, publié sous l’autorité du Préfet de Région, est impressionnant. Il confirme que les populations des Bouches-du-Rhône respirent un air parmi les plus pollués et les plus nocifs de notre pays. :

  • par l’ampleur des tonnages de gaz polluants dispersés dans l’atmosphère,

  • par l’addition et la multiplicité de produits nocifs et dangereux dont les effets cumulatifs n’ont jamais été évalués.

Cette situation a logiquement conduit la L.D.H. à affirmer qu’il serait très imprudent de rajouter dans les Bouches-du-Rhône, ou ailleurs, de nouvelles installations dangereuses, classées SEVESO, type usine d’incinération, mais qu’il fallait au contraire réduire massivement les pollutions actuelles.

Des progrès mais…

La L.D.H. ne conteste pas que des progrès aient été accomplis par exemple en matière de procédures d’alertes ou de réductions imposées aux industriels en lien avec les réglementations européennes et OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Mais ces acquis sont fragiles et peuvent être remis en cause si de nouvelles mesures ne sont pas prises.

Exemple : lorsque le projet « Fos 2XL » fonctionnera à pleine capacité il y aura des milliers de camions supplémentaires chargés de containers qui sillonneront nos routes déjà largement saturées.

D’autant plus que la pollution par l’ozone continue de s’aggraver d’année en année avec un nouveau record en 2006, le précédent ayant été établi en 2003, année de la canicule.

C’est aussi en examinant à la loupe le rapport de la DRIRE que la LDH a relevé, à propos de la dioxine, dans l’édition 2006, page 62, une formulation de toxicité beaucoup plus soft que dans l’édition 2004. Les effets cancérigènes y sont rappelés mais a disparu la référence «  aux effets néfastes sur la fonction immunitaire ou les métabolismes hépatiques, glucidiques, et hormonaux ». En d’autres termes la dioxine étend son œuvre destructrice sur plusieurs générations bien après l’arrêt des émissions.

De graves incidents ont affecté dernièrement l’usine d’incinération SOLAMAT MEREX implantée à Fos depuis 1993 où des contrôles inopinés de la DRIRE ont révélé que d’importantes émissions de dioxines avaient été répandues dans l’atmosphère. Ce dysfonctionnement fait dire à la LDH qu’il est dangereux de jouer les apprentis sorciers avec des produits aussi dangereux que les dioxines.

188 tonnes/jour de dioxyde de soufre. (1)

Le dioxyde de soufre est un gaz irritant pour les yeux et les voies respiratoires susceptible d’aggraver les troubles cardio-vasculaires avec complication lorsque ce gaz est associé à des teneurs en particules.

86 tonnes/jour d’oxydes d’azote.

Les oxydes d’azote composent un gaz toxique et irritant (puissant oxydant corrosif) affectant la fonction pulmonaire en particulier chez les enfants et toutes les personnes présentant une pathologie (asthme).Il est un puissant déclencheur de la formation d’ozone.

Oxydes d’azote + composés organiques volatils + particules en suspension + soleil = ozone

L’ozone est un gaz agressif provoquant toux et inconfort thoracique, gène douloureuse en cas d’inspiration profonde, essoufflement, irritation nasale, oculaire et de la gorge. Avoir une activité sportive de plein air ou un cours d’éducation physique à l’école revient à prendre des risques avec la santé.

42 tonnes/jour de composés organiques volatils (COV) en aggravation.

Grande toxicité pour les cellules sanguines et les organes qui les produisent (mœlle osseuse). Ils sont classés cancérigènes par l’Union Européenne.


Les particules en suspension. En constante augmentation depuis 2000.

Ces particules se déposent dans les alvéoles pulmonaires avec irritations des voies respiratoires. Toux, asthme, mortalité précipitée chez les personnes souffrant de pathologies respiratoires ou vasculaires notamment de broncho constriction.

(1) Les tonnages/jour concernent le seul département des Bouches-du-Rhône.

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Environnement
commenter cet article
21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 21:15
Pétition Nationale
« LAISSEZ-LES GRANDIR ICI ! »

Nous sommes des enfants de « sans papiers ».

Un sans-papier, c'est quelqu'un qui
n'a pas de
carte de séjour
même s'il est en France depuis longtemps.
Comme beaucoup d'entre vous,
 nos parents sont
venus d'ailleurs.
Ils ont fui la violence, la misère.
Ils sont venus pour travailler et
nous donner une
vie meilleure
Certains d'entre nous sont nés ici.
Avec ou sans papiers la France
est notre pays.

On vit dans des hôtels meublés,
des appartements,
des chambres

où on s'entasse.
 Tous les jours on a peur.
On a peur que nos parents soient
arrêtés par la
police quand ils vont
au travail, quand ils prennent
le métro.
On a peur qu'on les mette en prison,
que nos
familles soient séparées
et qu'ils nous renvoient

dans des pays qu'on ne connaît pas.
On y pense tout le temps.
A l'école aussi.
Est ce que c'est normal d'avoir
 peur quand on va à
l'école ?

L'été dernier nos parents et nous,
on a eu l'espoir
d'avoir enfin des papiers.

On a fait des dossiers,
on a passé des jours et des
nuits
à faire la queue devant des préfectures.

On s'est inscrit dans des bureaux.
On a cru qu'on serait régularisés,
que le cauchemar
serait terminé.
On remplissait tous les critères,
mais on nous a
dit : non.
Nous sommes venus à visage découvert
 avec nos
noms, nos adresses.
Ceux qui ont eu leurs papiers avaient
le même
dossier que nous.
Et pourtant on nous a dit : non.
Arbitrairement.
Maintenant on est en danger et on doit se cacher.
Pourquoi cette injustice ?
Nous ne voulons plus vivre dans la peur.
Nous voulons que la France nous adopte.
Nous voulons être régularisés.
Laissez nous grandir ici.

Nom
Adresse et/ou courriel (email)
Signature

http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?articlre4861
ou tél 06 30 81 35 55 / 06 20 84 41 30 / 06 10 25 42 82
04 42 55 67 42

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Immigration jetable!
commenter cet article
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 22:01

 


Sedat ne sera pas jeté dans une prison turque !!!!!!!

 

Sedat a été libéré en fin d'après midi par le tribunal de Bobigny.

 

Son procès a été ajourné au 10 septembre prochain ce qui laisse le temps  d'agir pour faire régulariser sa situation.

 

Bravo Sedat d'avoir résisté malgré les violences policières, malgré les humiliations. Bravo sa famille, les passagers solidaires au départ de Marignane et de Roissy. Bravo tous les militants de RESF (France entière !) Bravo à nous tous, toutes celles et ceux qui n'ont jamais baissé les bras et qui ont fait la preuve que l'action et la détermination peuvent mettre en échec des lois et règlements qui violent les valeurs fondamentales de la démocratie. Bravo la LDH qui, lors de la Convention Nationale de juin 2006, a lancé l'appel à "violer la loi".

 

D'autres Sedat sont actuellement détenus à Marseille et ailleurs dans des centres de rétention. Il nous faut continuer et contribuer avec RESF à les sauver eux-aussi.

 

Régine Aparicio , Fédération LDH des Bouches du Rhône


Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Au jour le jour...
commenter cet article
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 21:19

Le Mrap Fos , la LDH Istres Ouest Provence , avec la municipalité de Fos / s /Mer organisent


1/ Une semaine d'éducation contre le racisme à Fos


deux temps forts :

- débat jeudi 22 mars à 18h maison de l'emploi sport et antiracisme

- soirée amitiés entre les peuples ( venir avec un plat sucré ou salé) vendredi 23 mars à partir de 19h à la maison de la mer.

2/ Pièce au théâtre de la colonne à Miramas : Froid de Lars Nornen le mardi 27 mars à 20h30 .

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Manifestations
commenter cet article
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 21:53


LaTENTATIVE D’EXPULSION DE SEDAT TASTAN A MARIGNANE

La mobilisation spontanée du RESF, en faveur de Sedat TASTAN, ce 13 mars à l’aéroport de Marignane, a contribué à empêcher son embarquement dans l’avion de 12h30 (pour la Turquie via Paris).

Les banderoles, les tracs de sensibilisation aux passager, les slogans scandés dans le grand hall, et les cris de Sedat TASTAN embarqué de force dans l’avion, ont eu raison d’une voie de fait illégitime parmi d’autres.

A 12h35 on pouvait voir, depuis les fenêtres du hall, sur la piste, 5 policiers porter et débarquer SEDAT

Une délégation était ensuite reçue par le Commandant de la PAF de Marignane qui nous confirmait le débarquement et le retour de Sedat au Canet.

Une fois de plus, se confirme que la défense des valeurs passe le plus souvent par l’action.

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Immigration jetable!
commenter cet article