Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 10:44

2013-02-28 11.12.15 voir le diaporama:conference-de-presse-du-28-02-13 conference-de-presse-du-28-02-13  

 

 Conférence de presse de la LDH Istres Ouest Provence du jeudi 28 février 2013 à 10h30 En présence de FR3, la Marseillaise .

 

Présence à cette conférence de presse 2 syndicalistes de l'usine Kem one à Lavéra .

 

Une brève aux actualités régionales FR3 à 12h .

 

Un reportage aux régionales de 19h.

 

En introduction un hommage à Stéphane  Hessel.

 

"L'intervention de la LDH ce jour est prioritairement fondée sur l'article 23 de la DUDH qui stipule très clairement que le Droit au Travail est un droit universel imprescriptible, de ceux que Stéphane Hessel qui vient de disparaitre a contribué à < sanctuarisé > dans cette déclaration historique. Qu'il lui soit ici rendu l'hommage qu'il mérite, grande figure de l'histoire contemporaine, compagnon de combat de la LDH. ll est de notre devoir de reprendre l'appel de son manifeste ( INDIGNEZ - vous )......."

 

INDIGNONS-NOUS    

 L’article 23 de La D.U.D.H., texte fondamental, parmi les grands textes de référence consacre en son article 23 l’un des droits parmi les plus mis à mal, et qui va en s’aggravant : le Droit au Travail. De ceux que Stéphane Hessel a contribué à « sanctuarisé » dans la déclaration historique du 10 décembre 1948. Quel plus bel hommage à lui rendre que de continuer son combat de l’indignation et de l’engagement, de continuer à faire vivre l’appel de son manifeste « INDIGNEZ - VOUS ».

Oui, indignons nous parce que le Droit au Travail, droit fondamental, subit aujourd’hui, un abandon sans précédent, mis à mal par les politiques publiques conduites depuis des années et malheureusement poursuivies, après l’alternance de mai 2012.

Les chiffres du chômage sont catastrophiques mais insuffisants à traduire les souffrances, les angoisses, les détresses provoquées par la violence sociale et morale qu’ils recouvrent et qui sont de plus en plus insupportables. A un tel point que le désespoir amène des chômeurs à commettre l’irréparable comme à Nantes ou comme au Monistrol sur Loire par une pression de plus en plus intolérable sur les conditions de travail et les cadences.

Indignons nous que les gouvernants détournent la tête face à cette réalité parce qu’ils ont fait le choix de répondre positivement aux injonctions des marchés financiers plutôt qu’aux intérêts économiques et sociaux de notre pays.

Indignons nous que ces marchés financiers fassent payer à la France 60 milliards annuels d’intérêts de la Dette, véritable détournement de fonds qui va servir pour une large part à la spéculation, celle qui mine et détruit l’emploi. Ayons à l’esprit à cet égard, que les banques françaises possèdent près de 500 filiales installées dans les paradis fiscaux.

Savez-vous que Gary Klech est l’un de ces prédateurs qui aujourd’hui menace le pôle vinylique français, dont l’usine  Kem One à Martigues Lavéra et ses 400 emplois et que 266 sites industriels ont été fermés en 2012.

La LDH est dans son rôle lorsqu’elle affirme que le Droit au Travail a été sacrifié par la signature du Pacte Budgétaire Européen que F Hollande avait pourtant juré de ne pas signer.

Indignons nous devant cette volte face conduisant tout droit à une austérité aggravée avec un effet domino : « baisse des investissements – croissance zéro - baisse du pouvoir d’achat -- baisse de la consommation – emplois sacrifiés par dizaine de milliers. »  Sur notre bassin d’emploi de l’Etang de Berre près de 20.000 chômeurs fin décembre 2012 !

Un bilan accablant à partager bien sûr avec l’ancien quinquennat et sans perspectives pour inverser une logique d’austérité aggravée.

Indignons nous aussi que de nouveaux reculs sociaux, appelés gentiment efforts, soient en préparation sur les retraites et les indemnités de chômage.

Avec le Droit au Travail, notre deuxième préoccupation prioritaire concerne les libertés et l’action du Ministère de l’Intérieur, action marquée par la même inhumanité que ces prédécesseurs à l’égard des sans papiers et des Roms, même si les discours xénophobes ont cessé. Il serait trop long de citer ici tous les articles de la D.U.D.H. malmenés par la politique de M. Manuel Valls.

Indignons nous du fait que, suite à l’interdiction par la Cour de Cassation de la mise en garde à vue systématique  des sans papier, le Ministre de l’Intérieur ait inventé une « retenue » pouvant aller jusqu’à 16 heures.

Indignons-nous du refus de remettre un récépissé lors des contrôles d’identité.

Indignons nous que des refus d’embarquement soient suivis de passages à tabac comme celui qu’a subi sur le tarmac de Roissy Monsieur Ribeiro, père d’un enfant français de Martigues.

Continuons d’interpeler les dirigeants de notre pays pour leur dire : changez de cap, appliquez ce pour quoi vous avez été élus, cessez de tourner le dos aux valeurs et idéaux de la République universelle et sociale porteuse d’un monde plus juste et plus humain. Cessez de baisser les bras devant les  marchés financiers et l’ultra libérale Commission Européenne.

Il est temps de mettre en œuvre des mesures immédiates ayant pour objectif le progrès social, la recherche du plein emploi et le respect des libertés inscrites,  elles aussi, dans la D.U.D.H.

Jean-Claude Aparicio

Au nom de la L.D.H. Istres-Ouest Provence

 

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 11:41

COMMUNIQUE

Stéphane Hessel est mort.

Réfugié, résistant, déporté, diplomate, co-rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme Stéphane Hessel est une grande figure de notre histoire contemporaine.

Nous garderons de lui le souvenir d’un homme intransigeant dans la défense des exclus et notamment des Sans-papiers, des Palestiniens, des victimes de tous les racismes.

Nous garderons de lui le souvenir de son manifeste «  Indignez-vous » qui a exprimé les aspirations et rassemblé des millions de gens avides de liberté et de justice

Nous garderons de lui le souvenir d’une personne attachée corps et âme au programme de la Résistance pour l’égalité des droits et la justice sociale . Non pas comme un relent passéïste mais comme le moteur d’une société future plus juste et plus fraternelle.

LDH Istres Ouest Provence

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 13:01

 résolution soumise au congrés de la LDH à Niort des 18,19 mai 2013

Droit au travail – Droit fondamental

 

Un chômeur en fin de droits s’est immolé par le feu à Nantes. Ce drame humain rappelle que le chômage est une forme de violence sociale et morale inacceptable. Dans des entreprises les salariés sont sous la pression de conditions de travail aggravées et du chantage à l’emploi pouvant les conduire à des gestes désespérés.

Fin décembre 2012 le nombre d’inscrits à Pôle Emploi (catégories A.B.C.) s’élevait officiellement à 4.917.500, en hausse de 10% sur un an, statistiques impuissantes à traduire  l’angoisse et la désespérance  des hommes et des femmes victimes de ce fléau.

Rien ne laisse prévoir une quelconque amélioration de l’emploi car des dizaines d’entreprises annoncent des réductions d’effectifs, des plans sociaux voire des perspectives de fermeture.

Cette situation est la conséquence de très nombreux facteurs parmi lesquels le choix fait par la France de s’inscrire dans une politique d’austérité telle que définie par le Pacte Budgétaire Européen.

La L.D.H.  rappelle que le droit au travail est inscrit en toutes lettres  dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et qu'elle ne peut accepter que des politiques publiques puissent avoir pour conséquence de mettre à mal ce droit fondamental.

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Citations
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 11:33

COMMUNIQUE DE PRESSE

Marseille le 15 janvier 2013

Un jeune Marseillais abattu par un policier

La Ligue des Droits de l’Homme vient d’apprendre qu’à la suite « d’une altercation qui a mal tourné dans la nuit du mercredi 13 au 14 février, Yacine, âgé de 19 ans, originaire de la cité Félix-Pyat à Marseille (3e) a été abattu dans une épicerie de la Joliette (2e) par un agent de police en dehors de ses horaires de travail »*

La Ligue des Droits de l’Homme exprime son émotion et sa colère. C’est une fois de plus qu’un jeune des quartiers populaires a été la cible d’un policier qui aurait été selon la Préfecture de Police en «état alcoolique».

Ce drame pose une nouvelle fois la question du recrutement et de la formation des policiers, de leurs rapports avec les citoyens, notamment avec les jeunes, il s’ajoute à l’abandon social dans lequel sont laissés les quartiers populaires où le chômage et la paupérisation vont grandissants.

Les politiques sécuritaires toujours en vigueur, loin de pacifier ces relations et de réduire la fracture sociale, ne peuvent que conduire à ce type de drame. Il est plus qu’urgent de repenser une véritable politique de la Ville.

La Ligue des Droits de l’Homme attend que les enquêtes diligentées fassent toute la lumière sur les circonstances de ce drame et que les causes et les éventuelles responsabilités liées aux politiques publiques en soient établies.

La Ligue des Droits de l’Homme s’associe à la tristesse de la famille et lui apporte tout son soutien.

* La Marseillaise / la Provence du 15 février 2013

LDH 138 rue Marcadet, 75018 Paris tel : 01 56 55 51 00 , ldh@ ldh-france.org, site : www.ldh-france.org

LIGUE DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN Fédération des Bouches du Rhône 34, cours Julien 13006 Marseille ldh.federation13@gmail.com 06 80 95 22 39

 

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Citations
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 20:53

Communiqué après la rencontre avec le cabinet de Manuel Valls

 

le 8 février à  Miramas 

 

Une délégation de la L.D.H. Istres- Ouest Provence de Martigues et de Miramas a été reçue ce jour par Madame Annabelle Vandenbricht, Chef adjoint du Cabinet du Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls en déplacement à Miramas.

Rencontre ouverte avec échanges très directs entamée par une déclaration liminaire (voir ci-dessous). La délégation a présenté les cas les plus urgents de sans-papiers de Martigues, Istres et Miramas.

La représentante du Ministère s'est engagée à donner une réponse sur chacun des cas.

 

Istres le 8 février 2013

 

 

RENCONTRE AVEC LE CABINET DU MINISTRE

 DE  L’INTERIEUR : DECLARATION LIMINAIRE

_________________________________________________________________________

"Les militant-e-s de la Ligue des Droits de l’Homme, souvent engagés aussi à RESF, ont combattu la politique mise en œuvre par Nicolas Sarkozy.

"Ils et elles ont largement contribué à le chasser du pouvoir.

"Aujourd’hui force est de constater que le changement n’est pas au rendez-vous : chômage et annonces de fermetures marquent la situation sociale et économique. Tout prés d’ici, menaces sur Naphtachimie Lavéra et Ascométal Fos.

"La politique appliquée en matière de flux migratoire  n’affiche plus, heureusement, les relents de la xénophobie d’Etat du discours de Grenoble, mais elle reste marquée par une politique du chiffre, certes non affichée mais attestée dans les faits. Elle est porteuse de souffrances, d’injustices et de violences physiques et morales. Dans les Bouches du Rhône, la Préfecture a une lecture plus que restrictive de la circulaire du 13 décembre 2012. C’est en tout cas ce qui remonte des « points appui », de la CIMADE et de nos permanences : des dossiers qui auraient été acceptés « avant » ne le sont pas aujourd’hui. Consignes, circulaire trop imprécise ou zèle préfectoral?

"Egalement la circulaire du 26 août 2012 concernant les Roms n'est quasiment pas respectée : pas de recherche de solutions alternatives lorsqu’il y a expulsion Des familles avec des enfants en bas âge sont laissées sur les trottoirs de Marseille. Si une collectivité locale ne prend pas en charge une partie de cette population. Puisque Manel Valls visite également aujourd'hui Gardanne vous pourrez constater que le Maire a un comportement exemplaire et agit à la place du Préfet, ce n’est pas admissible.

"Nous sommes aujourd’hui devant une représentante du Ministère de l’Intérieur pour présenter des situations d’hommes de femmes et d’enfants auxquels nous apportons soutien, réconfort et assistance avec, souvent, l’aide des municipalités telles que celle de Miramas ou de Martigues. Le réexamen attentif de leur situation devrait, c’est notre demande, mettre un peu d’humanité dans un paysage qui en manque singulièrement.

"Nous sommes, vous le savez, à la LDH particulièrement attachés à la déclaration universelle des droits de l’homme qui stipule notamment que …tout homme doit pouvoir quitter librement son pays et y revenir aussi librement…"

Istres le 8 février 2013

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Vie de la LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 14:02

COMMUNIQUE  DES  SECTIONS L.D.H. D'ISTRES-OUEST PROVENCE  ET  DE MARTIGUES 

______________________________________________________________________ 

 

Mr Manuel Valls se déplace aujourd'hui  à Miramas.  Une demande d'audience a été déposée par la Ligue des droits de l'Homme, section "Istres-Ouest Provence" et section de Martigues. Une délégation sera reçue  à 14 h par Mme Annabelle Vandenbricht, Chef Adjointe de Cabinet du Ministre de l'Intérieur. La réunion aura lieu à la mairie de cette ville.

 

Istres le 8 février 2013

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Vie de la LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 11:13

 

Mr  RIBEIRO LIBERE CE SOIR A 18H45

PAR LE JUGE DE LA LIBERTE ET DE LA DETENTION DU T.G.I. DE MEAUX.

 

Un juge indépendant et l'action déterminée d'une efficace chaîne de solidarité vient de permettre que soient sanctionnées des méthodes administratives et des violences policières indignes de la France.

Depuis deux jours les militants de la Ligue des Droits de l'Homme et du Réseau Education Sans Frontières à Istres, Martigues et Paris ont multiplié les interventions pour que Mr Ribeiro soit rendu à son fils de 6 ans.

La L.D.H. et R.E.S.F. remercient la CIMADE pour son concours précieux.

La Préfecture des Bouches du Rhône doit mettre un terme à son acharnement sur Mr Ribeiro et procéder à sa régularisation.

 

Martigues et Istres le 12 janvier à 19h30. 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Vie de la LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 17:00

Communiqué  des sections de la Ligue des Droits de l'Homme

d'Istres-Ouest Provence,  de Martigues et de R.E.S.F. Ouest Etang de Berre :

 

Mr Ribeiro hospitalisé à Meaux après les violences policières

subies à Roissy hier 11 janvier 2013

 

A l’heure où nous écrivons ce communiqué, nous sommes de plus en plus inquiets sur le sort de Mr Ribeiro. Hier, suite à son refus d’embarquer, menotté  il a été violemment frappé au sol, roué de coups de pieds et trainé sur le tarmac de Roissy par 5 agents de la Police de l’Air et des Frontières.

De retour au CRA, un médecin a été appelé car son état de santé inspirait de vives inquiétudes ; il avait du sang dans les urines. Il a été hospitalisé dans un état traumatique physique et moral sérieux à l’Hôpital de Meaux.

 Il  subit actuellement un bilan complet afin d’évaluer la nature et la gravité de ses blessures : (scanner, radios, analyses)… Sa chambre d’hôpital est gardée par deux policiers comme si on avait à faire à un criminel alors que c'est lui la victime !

L’acharnement administratif et les violences policières doivent cesser.

Il a été demandé au Ministère de l’Intérieur de réexaminer la situation de Mr Ribeiro.

La L.D.H et R.E.S.F. saisissent le Procureur de la République de Meaux.  

Mr Ribeiro doit être libéré, régularisé et rendu à son fils de 6 ans.

La politique inhumaine mise en œuvre par M. Manuel Valls doit cesser. 

 

Martigues et Istres le 12 janvier 2013 à 13 h 

 

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Vie de la LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 17:12

MONSIEUR VALLS : NOUS REFUSONS QU'UN PERE SOIT ARRACHE A SON PETIT GARCON DE 6 ANS

 

            Mr Ribeiro de nationalité capverdienne, vit en France depuis 12 années Il n’a pas réussi jusqu’à présent à obtenir sa régularisation. Il est actuellement en centre de rétention à Marseille. Le référé « liberté » présenté le 5 janvier 2013 devant le Tribunal Administratif avec soutien de la L.D.H. et du R.E.S.F. n’a pas abouti. Il était pourtant fondé sur une demande de respect de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant signée par la France car Mr Ribeiro est père d’un enfant français qui va avoir 6 ans qui est scolarisé en CP à Martigues.

            Mr Ribeiro a refusé pacifiquement une première tentative d’embarquement à l’aéroport de Marignane avec le soutien des militants de la L.D.H. et du Réseau Education Sans Frontières. Condamné à deux mois de prisons pour refus d’embarquer, à sa sortie il a été reconduit à l’aéroport où la mobilisation  militante a de nouveau mis en échec cette volonté d’atteinte aux droits fondamentaux. Le 18 janvier prochain une audience est prévue devant le Juge des Affaires Familiales  à la demande de Mr Ribeiro et de la maman de leur enfant. Cette procédure risque d’être annihiler car une expulsion est de nouveau prévue dimanche 13 janvier prochain en fin d’après midi.

            L’acharnement des autorités à son encontre est inacceptable et incompréhensible.

            Les sections de la Ligue des Droits de l’Homme d’Istres-Ouest Provence et de Martigues-Ouest Etang de Berre-Côte Bleue dénoncent l’inhumanité préfectorale et gouvernementale. Elles exigent la mise en liberté de ce père de famille et la régularisation de sa situation.

Elles demandent aux élus locaux en particulier à ceux du Parti Socialiste de soutenir cette démarche et de refuser des pratiques qui s’apparentent trop à celles  de MM Guéant et Sarkozy, politique pourtant rejetée le 6 mai 2012.

            Elles appellent à une large mobilisation à l’aéroport de Marignane dimanche 13 janvier 2013 à partir de 17 h afin qu’un père ne soit pas arraché à son fils.

 

Martigues et Istres, lundi 7 janvier 2013

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Citations
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 20:13

Droits économiques et sociaux :

UNE  AUMONE POUR LE SMIC 

Dans le cadre du « Pacte budgétaire » le gouvernement de Jean-Marc Eyraud a accordé 20 milliards d’euros de déductions fiscales aux entreprises.

 

Les 2,6 millions de salariés rémunérés au S.M.I.C.  étaient  donc  en droit d’attendre que  la revalorisation légale du 1er janvier soit accompagnée d’un coup de pouce  significatif.

 

Il n’en sera rien car  l’augmentation du S.M.I.C. au 1er janvier 2012 décidée par le gouvernement  est  de  3 centimes l'heure soit moins de 5 euros sur le salaire brut mensuel !!

 

Un acte supplémentaire d’inspiration  sociale-libérale, tournant le dos aux droits économiques et sociaux de salariés parmi les plus exploités.

 

Le 17 décembre 2012

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article