Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 16:10

 

 

 

L'APPEL D’EVRY 27/10 /2012



 

Depuis la place des Droits de l'Homme à Evry (91), les jeunes majeurs s'adressent à François Hollande.

Monsieur le Président de la République,

  

Nous lançons symboliquement cet appel de la place des Droits de l’Homme d'Évry, dans la ville de votre ministre de l’intérieur. Manuel Valls annonce une circulaire de régularisation qui va décider du destin de plusieurs milliers  d’entre nous. 

Nous sommes des citoyens, des adultes, des jeunes et des vieux, de ceux qui refusent de se taire quand se commet l’injustice. 

Nous sommes  d’anciens lycéens sans papiers, aujourd’hui français ou en situation régulière.

Nous sommes des jeunes, des jeunes comme tous les autres, filles et garçons, nous sommes scolarisés et nous avons les désirs et les rêves de notre âge.

Notre présent est ici. D’une façon ou d’une autre, nous y aurons aussi notre avenir.

 

Nous sommes comme tous les jeunes, et pourtant, tout nous sépare d’eux : des lois,  des lois absurdes et injustes font de nous des transparents, des exclus,  des hors-la-loi. Les hasards de notre naissance, pas toujours heureux, ceux de nos courtes vies, font qu’à 18 ans, à l’âge où nos copains s’inscrivent sur les listes électorales, passent leur permis, tombent amoureux, nous nous retrouvons sans papiers, sans avenir, notre jeunesse volée!

 

Nous vous avons demandé de nous recevoir. En vain. Nous vous avons invité aujourd'hui. Si vous aviez répondu à cette invitation, vous auriez rencontré les anciens lycéens que les gouvernements précédents voulaient expulser et que la solidarité de leurs camarades a sauvé. Vous les auriez entendu témoigner de ce qu’ils sont aujourd’hui, aide-soignante, cadre, plombier, assistante de vie, ingénieur. Français pour beaucoup, parents pour certains … et comme nous, vous auriez été fiers de ce qu’ils sont.

 

 

Monsieur le président, vous avez déclaré vouloir faire de la jeunesse une priorité de votre quinquennat. Il faut passer à l’acte.  La circulaire que vous préparez doit régulariser les jeunes scolarisés sans papiers. Leur donner une chance, c’est aussi donner la chance à la société de les accueillir. C’est un geste important pour eux. C’est aussi un geste important pour toute la jeunesse, la génération la plus métissée que ce pays ait jamais connue. Les jeunes verront dans cette décision la reconnaissance de ce qu’ils sont.

 

Nous, lycéens aujourd’hui sans papiers,

Nous adultes jeunes et moins jeunes ayant été lycéens sans papiers, devenus citoyens français pour certains, appelés à le devenir pour d'autres, parents ou futurs parents d’enfants français, membres de plein droit de la société,

Nous, élèves, étudiants, enseignants, parents d’élèves, citoyens engagés, artistes, élus, la multitude qui empêche que ces jeunes soient expulsés.

Nous avons arraché la régularisation de leurs aînés et nous arracherons la leur.

Nous proclamons sur cette place des droits de l’Homme que les jeunes majeurs scolarisés ou qui l'ont été, les mineurs aujourd'hui isolés, tous ces jeunes, quelle que soit leur nationalité actuelle, sont légitimes ici.

Ils y ont leur présent et leur avenir. Ils doivent être régularisés.

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 18:17

manif-du-27-octobre-2012 manif-du-27-octobre-2012 (cliquer) voir album photos  

2012-10-27 15.37.46ILS SONT A LA RUE ………

 

NOUS SOMMES DANS LA RUE 

 

Parce qu'il y a urgence à ce que les pouvoirs publics changent radicalement de politique vis-à-vis de Roumains et de Bulgares, citoyens européens, scandaleusement discriminés par des "dérogations transitoires", confrontés ici comme dans leurs pays à la misère, aux violences institutionnelles et aux agressions de certains habitants.

 

Parce qu’il y a urgence à ce que la circulaire interministérielle du 26 aout soit mise en œuvre avec une prise en compte effective des situations individuelles, de la vulnérabilité des personnes et tout particulièrement des enfants et que les mesures d’accompagnements visant l’insertion, l’accès aux droits, à la scolarisation et aux soins deviennent réalité.

 

Parce qu'il y a urgence à ce que tous les élus de la République prennent leurs responsabilités et cessent d'entretenir un climat de haine et de rejet envers ces derniers migrants économiques.

 

Parce qu'il y a urgence à ce que se mobilise l’ensemble des citoyens pour mettre un terme à ce déni des droits : droit de vivre dans le respect et la dignité, droit à l'éducation, aux soins, au travail, à l'hébergement, à la sécurité, droit à la libre circulation et installation pour tous.

 

Parce qu’il y a urgence à ne plus désigner ces populations comme des boucs émissaires, car loin d’être responsables de la crise économique elles la subissent, comme beaucoup d’autres, de plein fouet.

 

RASSEMBLONS-NOUS

 

DEVANT LA PREFECTURE

 

SAMEDI 27 OCTOBRE à 14 H 30

 

A l’appel de : les Alternatifs, les Amoureux au ban public, Association pour la mémoire de l’internement et de la déportation tsigane, la CIMADE, Collectif de Solidarité avec les Rroms Marseille,  Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement, Collectif de Réflexion d’Information et d’Action Anti-raciste de Velaux, Europe Ecologie Les Verts, Fédération Kalé-Manouches-Romany-Sinté Women à l’Union Européenne, Fédération Syndicale Unitaire 13, Gauche Anticapitaliste, Gauche Unitaire, Jeunesse franco comorienne USHABABI, Ligue des Droits de l’Homme 13, Mouvement contre le Racisme pour l’Amitié entre les Peuples 13, Mouvement de la Paix 13, Nouveau Parti Anticapitaliste, Partit Occitan, Pastorale des Migrants, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Quartiers Nord Quartiers Forts, Rencontres Tsiganes, Réseau Education Sans Frontières 13, Samudaripen, Solidaires 13, SOS racisme Marseille, Sud Education 13, Syndicat des Avocats de France Section de Marseille, ...

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Manifestations
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 20:21

Une décision de justce incompréhensible et totalement disproportionnée

 

 

Monsieur Ribeiro est sans papiers et père d'une enfant de nationalité française de 4 ans demeurant à Martigues. Il est en France depuis 10 ans et a refusé d'être expulsé vers le Cap Vert dont il est originaire. Pour ce refus il a été condamné aujourd'hui 19 octobre à 2 mois de prison ferme par le TGI d'Aix en Provence et aussitôt incarcéré.


La L.D.H. estime qu'une telle sanction est incompréhensible et totalement disproportionnée. Un père qui veut rester près de son enfant n'a rien à faire en prison.

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Citations
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 11:32

 

« MARSEILLE - ALGER 50 ANS »    

  CONFERENCE et EXPOSITION

            MERCREDI   5  DECEMBRE   2012  

MAISON DES SYNDICATS   ISTRES  AVEC :

-Gilles MANCERON  Historien, auteur de « Marianne et les colonies » (ed. « La Découverte »)

-Jacques ROGER  Journaliste et animateur de « Mémoire vivante »

15h – 18 h : visite de l’exposition  visible jusqu’à vendredi de 15h à 17h

18h : inauguration officielle de l’exposition

18h30 – 20h : CONFERENCE- DEBAT

20h : signature de livres par Gilles Manceron et pot dînatoire

 La Ligue des Droits de l’Homme, la C.G.T., la F.S.U. et

l’association « Mémoire vivante ».

_____________________________________________

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 11:30

Marseille le 18 octobre 2012

 

A Monsieur le Préfet Hugues PARANT

 

Préfet des Bouches du Rhône

 

Monsieur le Préfet,

 

Nous sommes nombreux à nous interroger sur la question de savoir si vous avez réellement conscience des périls que fait courir la politique d'expulsion systématique que vous appliquez  aux familles ROMS présentes dans notre département.

Sont plus particulièrement mis en danger les mamans et leurs enfants. 

Comment le représentant de l'Etat pourrait-il  méconnaitre des textes aussi fondamentaux que ceux qui protègent - la santé et la  vie rien de moins - des êtres humains les plus vulnérables ?

Comment pourrait-il ignorer que 7 membres du gouvernement ont signé le 26 août 2012 une circulaire qui stipule à la page 4 que "Dans une action plus suivie, l'aménagement d'un site d'accueil provisoire ou d'autres solutions d'hébergement adaptés peuvent être envisagés dans certains cas" et que "Une attention particulière doit être portée aux personnes les plus vulnérables" ?

Par ailleurs, sans doute suite au 19/20  de FR 3 du 14 octobre au cours duquel la L.D.H. 13 a lancé un cri d'alarme, vous avez publié un communiqué indiquant que vous étiez "joignable dimanche". Dont acte sauf que depuis lundi pas un jour ne passe sans que nous renouvelions - en vain -  notre demande de rendez-vous; et présentement encore la L.D.H. vous demande à être reçue.

 

Dans cette attente recevez, Monsieur le Préfet, l'expression de nos salutation citoyenne.

 

Pour la Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen

Fédération des Bouches du Rhône.

 

Jean-Claude Aparicio

Vice-président

  

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Citations
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 11:30

Marseille le 18 octobre 2012

 

A Monsieur le Préfet Hugues PARANT

 

Préfet des Bouches du Rhône

 

Monsieur le Préfet,

 

Nous sommes nombreux à nous interroger sur la question de savoir si vous avez réellement conscience des périls que fait courir la politique d'expulsion systématique que vous appliquez  aux familles ROMS présentes dans notre département.

Sont plus particulièrement mis en danger les mamans et leurs enfants. 

Comment le représentant de l'Etat pourrait-il  méconnaitre des textes aussi fondamentaux que ceux qui protègent - la santé et la  vie rien de moins - des êtres humains les plus vulnérables ?

Comment pourrait-il ignorer que 7 membres du gouvernement ont signé le 26 août 2012 une circulaire qui stipule à la page 4 que "Dans une action plus suivie, l'aménagement d'un site d'accueil provisoire ou d'autres solutions d'hébergement adaptés peuvent être envisagés dans certains cas" et que "Une attention particulière doit être portée aux personnes les plus vulnérables" ?

Par ailleurs, sans doute suite au 19/20  de FR 3 du 14 octobre au cours duquel la L.D.H. 13 a lancé un cri d'alarme, vous avez publié un communiqué indiquant que vous étiez "joignable dimanche". Dont acte sauf que depuis lundi pas un jour ne passe sans que nous renouvelions - en vain -  notre demande de rendez-vous; et présentement encore la L.D.H. vous demande à être reçue.

 

Dans cette attente recevez, Monsieur le Préfet, l'expression de nos salutation citoyenne.

 

Pour la Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen

Fédération des Bouches du Rhône.

 

Jean-Claude Aparicio

Vice-président

  

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Citations
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 15:39

Communiqué du 16 octobre 2012 

 

Des ROMS accueillis humainement à Gardanne.

 Une réponse à la violence d'Etat 

__________________________________________________________________ 

Fédération des Bouches duRhône

 

 

La Ligue des droits de l'Homme salue l'initiative de la Ville de Gardanne et de son maire Roger Meï pour l'accueil et la mise à l'abri de familles ROMS sur un terrain municipal. A l'inhumanité de la Préfecture des Bouches du Rhône une collectivité locale oppose et met en œuvre un plan de sauvegarde, en faveur d'hommes de femmes et d'enfants, conforme aux  valeurs de justice et de solidarité de notre République.

Ce geste vient rappeler au Préfet qu'il y a d'autres réponses que la violence d'Etat et que la chasse aux ROMS doit immédiatement cesser.

Elle doit laisser la place à une concertation pour élaborer en urgence un "Plan départemental de sauvegarde" ; la  L.D.H. propose qu'il soit coordonné par le Conseil Général des Bouches du Rhône compte tenu de ses compétences légales et règlementaires.

 

le 16 octobre 2012

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 15:39

Communiqué du 16 octobre 2012 

 

Des ROMS accueillis humainement à Gardanne.

 Une réponse à la violence d'Etat 

__________________________________________________________________ 

Fédération des Bouches duRhône

 

 

La Ligue des droits de l'Homme salue l'initiative de la Ville de Gardanne et de son maire Roger Meï pour l'accueil et la mise à l'abri de familles ROMS sur un terrain municipal. A l'inhumanité de la Préfecture des Bouches du Rhône une collectivité locale oppose et met en œuvre un plan de sauvegarde, en faveur d'hommes de femmes et d'enfants, conforme aux  valeurs de justice et de solidarité de notre République.

Ce geste vient rappeler au Préfet qu'il y a d'autres réponses que la violence d'Etat et que la chasse aux ROMS doit immédiatement cesser.

Elle doit laisser la place à une concertation pour élaborer en urgence un "Plan départemental de sauvegarde" ; la  L.D.H. propose qu'il soit coordonné par le Conseil Général des Bouches du Rhône compte tenu de ses compétences légales et règlementaires.

 

le 16 octobre 2012

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 15:39

Communiqué du 16 octobre 2012 

 

Des ROMS accueillis humainement à Gardanne.

 Une réponse à la violence d'Etat 

__________________________________________________________________ 

Fédération des Bouches duRhône

 

 

La Ligue des droits de l'Homme salue l'initiative de la Ville de Gardanne et de son maire Roger Meï pour l'accueil et la mise à l'abri de familles ROMS sur un terrain municipal. A l'inhumanité de la Préfecture des Bouches du Rhône une collectivité locale oppose et met en œuvre un plan de sauvegarde, en faveur d'hommes de femmes et d'enfants, conforme aux  valeurs de justice et de solidarité de notre République.

Ce geste vient rappeler au Préfet qu'il y a d'autres réponses que la violence d'Etat et que la chasse aux ROMS doit immédiatement cesser.

Elle doit laisser la place à une concertation pour élaborer en urgence un "Plan départemental de sauvegarde" ; la  L.D.H. propose qu'il soit coordonné par le Conseil Général des Bouches du Rhône compte tenu de ses compétences légales et règlementaires.

 

le 16 octobre 2012

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 09:45

 

 

DECLARATION DE LA L.D.H. -  FEDERATION DES BOUCHES DU RHONE  

 

LE 14  OCTOBRE 2012

 

 

L’INACCEPTABLE COMPORTEMENT DU PREFET  DES  BOUCHES DU RHONE.


Le Préfet des Bouches du Rhône a décidé, sans doute pas seul, de chasser les ROMS, gibier on ne peut plus facile et exposé en permanence à toutes les agressions, à tous les racismes. Sur les terres de M. Jean-Claude Gaudin à Marseille et celle de Mme Joissains à Aix cette chasse est ouverte toute l’année même à l’approche de la mauvaise saison.


C’EST INDIGNE DE CES VILLES ET DE LA FRANCE !


PROPOSITIONS POUR UN PLAN DEPARTEMENTAL


DE SAUVEGARDE :


Heureusement des collectivités territoriales, des associations sauvent notre honneur et font passer la santé et la vie d’hommes, de femmes et d’enfants avant tout le reste.  Ces pauvres gens totalement démunis et lourdement discriminés dans leur pays d’origine doivent être considérés comme des réfugiés et traités comme nous avons su le faire dans notre histoire pour des populations plus nombreuses encore. Les terrains, les matériels d’hébergement d’urgence existent ! Utilisons-les, installons-les avec une répartition équilibrée et solidaire sur le territoire départemental.
La L.D.H. estime que le CONSEIL GENERAL des Bouches du Rhône auquel la loi a donné d’importantes prérogatives en matière de Santé Publique et de protection de l’Enfance, et qui n'est pas resté inactif, pourrait être le fédérateur de ce sursaut social et moral, de ce sursaut des consciences.
Des familles entières, des femmes des bébés ne doivent plus « dormir » sur les trottoirs de Marseille, d'Aix ou de Vitrolles, ne doivent plus être repoussés par la police dans des quartiers déjà sinistrés par le chômage et la pauvreté.


Les fonds européens prévuspour ça doivent être utilisés

 

Repost 0
Published by LDH Istres Ouest Provence - dans Citations
commenter cet article